barre horizontale




6 février 2012

Yann Kersalé à la Fondation EDF : la lumière en scène

Il y a jusqu’au 25 mars pour aller à la Fondation EDF voir des œuvres de Yann Kersalé.
On s’y émerveille, et c’est gratuit : pas de raison de rater ça.

Yann Kersalé a créé des œuvres in situ dans sept endroits de la Bretagne, d’où le titre de l’exposition, «Sept fois plus à l’ouest» (le Chaos du Diable à Huelgoat, les Alignements de Mégalithes à Carnac, le Radôme de la Cité des Télécoms à Pleumeur-Bodou, Océanopolis à Brest, le Sillon noir à Pleubian, le phare de l’Île Vierge à Plouguerneau et la ZAC de la Courrouze à Rennes).
Ensuite, de ces sept expériences, il a construit sept autres œuvres d'après les captations des œuvres originelles : autant d’installations incroyables, reposant sur le mouvement de la matière mais surtout de la lumière.
La lumière est en effet centrale dans le travail de l'artiste. Les installations présentées captivent le spectateur qui a parfois l'impression d'être au cœur d'un étrange rite païen, lui qui peut parfois ici toucher et pénétrer l’œuvre.

Féérique.

Dorsale des vents - Yann Kersalé (prise de vue dans l'exposition)
Jusqu’au 25 mars 2012.

«Sept fois plus à l’ouest» de Yann Kersalé
Espace Fondation EDF
6, rue Récamier
75007 Paris

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire