barre horizontale




15 mars 2012

Néon, Who’s afraid of red, yellow and blue ? à la Maison Rouge

«Rien» de Jean-Michel Alberola (1994)

Récemment mis à l’honneur par le Centre Pompidou qui a consacré l'année dernière une exposition à François Morellet, les néons ne s’étaient encore jamais exposés dans leur diversité. C’est chose faite avec le parcours proposé actuellement par la Maison Rouge, grâce auquel le visiteur a l’occasion de voir comment les artistes se saisissent de cette technique, de façon très différente, et ce depuis des dizaines d’années. Si beaucoup d’oeuvres sont finalement assez prévisibles, et pas forcément très subtiles, d’autres sont particulièrement imaginatives.
Il y a évidemment ceux qui écrivent avec le néon, ceux qui dessinent avec, ceux qui les empilent, créent des installations déstabilisantes ou amusantes.
La première partie de l’exposition est presque agaçante de premier degré : utilisation du néon pour le néon, pièces excessivement référencées (Jean-Michel Alberola avec «Die Armut» qui renvoie à Heidegger qui renvoie lui-même à la poésie d’Hölderlin). Mais le propos s’affine ensuite, avec des oeuvres comme celles de Morellet (évidemment) mais aussi de Mathieu Mercier, qui joue vraiment avec l’idée du néon :
l'intégration de l'oeuvre de Mathieu Mercier à l'éclairage de l'exposition
Finalement, et peut-être paradoxalement, les œuvres qui m’ont le plus touchée sont celles dans lequel le néon intervient en douceur, en apportant quelque chose à l’idée de l’artiste sans pour autant en être la base. La lune en néon de «Captivité», de Laurent Pernot, prend ainsi la place de l’oiseau dans la cage, tout en poésie. Sauf, si, comme une jeune visiteuse, on tient absolument à y voir une banane...

Vous avez jusqu’au 20 mai prochain pour vous éblouir les yeux avec les oeuvres d’art contemporain les plus chargées en vapeur de Mercure !

Jusqu'au 20 mai 2012

Maison Rouge - fondation Antoine de Galbert
10 boulevard de la Bastille
75012 PARIS

3 commentaires :

  1. Cette expo a l'air géniale !

    RépondreSupprimer
  2. Moi aussi j'aimerai bien jouer avec l'idée du néon. Ton article va m'inspirer pour un prochain essai photographique !

    RépondreSupprimer
  3. Ma copine va aaadorer!

    RépondreSupprimer