barre horizontale




21 avril 2012

Brune, une biographie de Flora Tristan par Nicole Avril

Flora Tristan, franco-péruvienne née le 7 avril 1803 à Paris et morte le 14 novembre 1844 à Bordeaux, fut une militante socialiste, une féministe dévouée, et une pionnière de l’internationalisme (c’est-à-dire de l’union transfrontière des travailleurs).
 
«Brune», la biographie de Nicole Avril raconte avec empathie la vie difficile de Flora Tristan. Lésée par sa famille paternelle qui ne reconnaît pas le mariage clandestin de ses parents (le noble péruvien Mariano de Tristán y Moscoso & la parisienne de petite bourgeoisie Anne-Pierre Laisnay), mariée à dix-sept ans semble-t-il plus par nécessité que par amour, elle n’aura rapidement de cesse de fuir un mari brutal et incestueux.

Ouvrière coloriste, servante, Flora Tristan est autodidacte.
Souvent dans une situation précaire, elle regrette que des femmes respectées comme George Sand utilisent des pseudonymes masculins et ne se battent pas davantage pour leur sexe.
La militante, elle, n’accepte aucun compromis. Ses luttes contre les injustices de sa vie - l’ordinaire des femmes de son temps - la font rédiger des textes engagés, autant de manifestes pour l’égalité de la femme, «prolétaire du prolétaire» selon elle.

Nicole Avril a composé une biographie romancée passionnante qui permet de redécouvrir à la fois la femme de tête, qui alla jusqu'au Pérou tenter de faire valoir ses droits, et la théoricienne, militante exaltée, en ménageant des espaces de citation dans la narration.
 
Entre récit d’une vie et hommage, la romancière fait revivre Flora Tristan, injustement méconnue - et pourtant citée par Marx lui-même...

«Brune» de Nicole Avril - Plon 2012

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire