barre horizontale




14 avril 2012

Chloé Delaume : Une femme avec personne dedans (mais non dénuée d'ego).

«Une femme avec personne dedans», un titre évocateur : une femme qui refuse la maternité. Chloé Delaume, l'auteure, semblait être une féministe enthousiaste dans les deux interviews lues au moment de la promotion de l'ouvrage.
Reste que se fier à l'étiquette roman apposée sur la couverture est une mauvaise idée : c'est bien de l'autofiction dont s'il s'agit et si vous n'avez guère le goût des choses morbides, il vaut mieux passer son chemin. Il est, je trouve, très délicat de parler d'un livre dans lequel l'auteure se proclame auteur-narrateur-personnage, parce que les auteurs d'autofiction parlent d'eux avec une impudeur extraordinaire.

Si on se tient au livre, la promesse d'un féminisme joyeux doit être vite écarté. le texte semble constitué de fragments, souvent assez ennuyeux et pédants, sans que l'on voit vraiment où l'auteure veut en venir. Finalement, elle en vient justement à un questionnaire, qui permet en quelques questions de décider qui vous êtes, ce que j'ai trouvé un comble pour quelqu'un qui a écrit une pile de livres d'auto-analyse. Mais sans doute écrivain et lecteurs ont des intériorités d'un intérêt très variable.
Le meilleur passage m'a semblé celui où Chloé Delaume passe en revue les raisons invocables pour refuser d'enfanter.

Pour le reste, disons que le monde se divise en deux catégories : ceux qui apprécient l'autofiction, et ceux qui ont des difficultés avec ce genre littéraire. Pour cette seconde catégorie, dans laquelle je me situe, j'ai une fois de plus senti cette drôle d'impression d'être acculée à un voyeurisme pas toujours ragoûtant, et au moment d'en sortir, d'être jugée par quelqu'un (l'auteure, la narratrice ? Mais cela a-t-il une importance ?) qui cite Lacan mais indique frapper son psy lorsqu'il émet une idée qu'elle désapprouve.

2 commentaires :

  1. Pédant, c'est un peu ce que j'ai ressenti en voyant Chloé Delaume dans des émissions. Pourtant, je partais d'un a priori très favorable, tant j'aime ces personnalités à part, déjantées... Alors j'hésite, mais ma curiosité me fera certainement l'acheter lorsqu'il sortira en poche!! ;-)

    RépondreSupprimer
  2. C'est bien pour ça aussi que j'ai eu envie de le lire, et ai été en retour si déçue... Si le sujet t'intéresse, je te conseille "Ex utero", d'une personnalité également hors-normes, Peggy Sastre.

    RépondreSupprimer