barre horizontale




9 mai 2012

Die Brücke : Aux origines de l'expressionnisme

Jeune fille jouant du luth - Erich Heckel
Cela faisait longtemps que je n’avais pas apprécié autant une exposition ! Jusqu'au 17 juin, on refait le monde en peinture au Musée de Grenoble avec «Die Brücke (1905-1914) : Aux origines de l'expressionnisme», grâce à un considérable prêt du Brücke-Museum de Berlin. Les révoltés allemands de ce courant d’avant-garde étaient en décalage avec la société de leur temps, et ce décalage s’exprime dans leurs peintures, dans leurs gravures : comme le précise l’argumentaire du musée, «ce groupe se définit avant tout par son rejet de l'art académique». Ils sont influencés par Van Gogh, Gauguin, Seurat…
C’est le début du XXème siècle, c’est-à-dire en fait la fin du grand XIXème, comme disent les historiens. Une belle époque, pleine de promesses, la découverte d’une altérité primitive et enchanteresse, celles des colonisés, de danseurs qui prônent le contact charnel et spirituel avec la terre, comme Rudolf von Laban, qui n’est pas encore nazi…
C’est à Dresde que Kirchner, Heckel, Bleyl, Schmidt-Rottluff fondent Die Brücke qui va, avec Der Blaue Reiter, groupe de Munich, être à l’origine de l’expressionnisme. Cet expressionnisme qu’on sent dès le début de l’exposition, dont le parcours est chronologique. En effet, ce sont bien l’expression des émotions, des sensations qui sont au coeur des peintures exposées, extrêmement vivantes ! Ces émotions qui, au fil que le temps passe et la guerre approche, se font plus noires, plus inquiètes : les rues se vident, les ciels s’assombrissent, les proportions changent et l’on voit se dessiner dans les dernières salles, comme un palimpseste à l’envers, les futures peintures noires d’Otto Dix.

À voir absolument.

Musée de Grenoble
5, place de Lavalette
38000 Grenoble

1 commentaire :

  1. On lira à ce propos dans le dernier numéro de Beaux Art (335), chapitre Analyse d’Œuvre, l’article consacré au Nu couché devant un miroir de Kirchner (1910).

    RépondreSupprimer