barre horizontale




17 juin 2012

Embrasse-moi, idiot : réédition d'un truculent Billy Wilder

Les comédies de Billy Wilder font actuellement l'objet de rééditions, ainsi "Embrasse-moi, idiot" ("Kiss me, stupid") et "Avanti !".
"Embrasse-moi, idiot" est un film de 1964 avec, notamment, Dean Martin, Kim Nowak et Ray Walston.

Comédie fascinante sur le mariage, l'amour (et donc la fidélité, la jalousie et le sexe), le film raconte l'arrivée d'un chanteur de charme, Dino, dans une petite ville du Nevada : Climax.
Tout un programme, non ?

Le pompiste du coin reconnaît la star et sabote sa voiture afin de lui faire entendre les chansons qu'il écrit avec un professeur de piano. Lequel, d'une jalousie maladive, décide d'éloigner sa femme afin de recevoir le chanteur : pas question de lui faire rencontrer son idole !
Provoquant à cette fin une dispute avec son épouse, il engage une entraîneuse afin de jouer le rôle de celle-ci...

 
Le réalisateur mythique de "Certains l'aiment chaud" s'en donne à cœur joie, les dialogues sont drolatiques, Dean Martin se moque de son propre personnage public avec ce Dino coureur de jupons, et, finalement, rien que le sweat-shirt Beethoven du professeur de piano vaut le détour.
 
Le film fut un énorme scandale aux États-Unis : la morale est plutôt cynique !

À voir, à revoir !

Ménage à trois ?

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire