barre horizontale




17 juillet 2012

Elisabeth, nouvelle héroïne gothique

Elisabeth a 13 ans, est morte et vivante, entourée d’une chauve-souris aux pattes de poulet, d’un crapaud-araignée et d’un chat-serpent.

Elle a des cheveux blancs, et erre entre des ruines aussi belles que monstrueuses.

Bref, Elisabeth est une héroïne gothique, celle d’une bédé absolument somptueuse découverte à l’occasion d’un concours organisé par l’excellent site «Rough dreams».
Je n’ai pas réussi à participer audit concours, mais j’ai acheté l’album, ensorcelant.
Les dessins sont stupéfiants, l’ambiance noire et triste. L’histoire relève de l’exercice de style, avec la thématique de l’enfermement, du collège pensionnat oppressant, de l’ombre étouffante de secrets de famille.

Il faut aimer ce type d’ambiance à l'air vicié mais si on y est à l’aise, alors on se laissera tenir par la main étrangement bandée de l’héroïne, avant d’attendre d'être guidé par celle de son amie Nora pour le tome 2. Un aperçu des planches est visible ici : BD Guest.

Un album à lire entre deux tombes du cimetière de Montmartre !


« END , T1 Elisabeth » de Barbara Canepa & Anna Merli – Soleil 2012

4 commentaires :

  1. J'avais beaucoup aimé ce premier tome =D
    J'ai hâte que le tome 2 sorte !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai trouvé l'ambiance esthétiquement parlant très belle mais je n'accroche pas à l'histoire. Je n'ai pas du tout compris, je crois. Peut-être que je me laisserai tenter par le second tome quand même. Tu as une idée de quand il sort?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non malheureusement, et pourtant ce n'est pas faute d'avoir cherché ;) L'essentiel est qu'il finisse un jour, pas comme les séries que Sfar décide de commencer et qu'il abandonne, par exemple ;)

      Supprimer