barre horizontale




22 juillet 2012

Paris-Manhattan : une jolie comédie

« Paris-Manhattan » est le premier film de Sophie Lellouche. C'est une comédie romantique, un film français sans campagne tapageuse, et c'est aussi pour cela que j'ai décidé d'en parler. Alice Taglioni y campe une autre Alice, jeune pharmacienne célibataire cultivée, d'un milieu juif aisé, avec quelques problèmes existentiels. Cela ne vous rappelle rien ?... 
 

Alice adore Woody Allen, auquel elle parle régulièrement (en fait, au poster qui est dans sa chambre). Dès le départ on le comprend donc bien, c'est autant le prétexte de l'intrigue qu'un hommage que ces situations qui font écho à la filmographie du célèbre cinéaste. Les acteurs sont tous bons, Michel Aumont est particulièrement drôle en papa poule de ses filles trentenaires.
 Malgré tout, en sortant l'on ne peut s'empêcher de se dire que cela pourrait presque être du Woody Allen, mais que justement, cela n'en est pas, sans doute la fin prévisible et un déroulé un peu trop convenu sont en cause, mais surtout, surtout, quel risque d'évoquer le réalisateur de « Manhattan » ! Pourtant, la comparaison qui vient immanquablement à l'esprit doit être repoussée : ce n'est pas un exercice de style, mais un sympathique moment de cinéma.

© Thibault Grabherr
 
Ici, une intéressante interview de la réalisatrice.
 
« Paris-Manhattan », un film de Sophie Lellouche avec Alice Taglioni, Patrick Bruel - actuellement en salles

4 commentaires :

  1. Je n'ai pas vraiment aimé ce film que j'ai trouvé trop niais et gentillet. A mon sens, la sauce n'a pas du tout pris. Michel Aumont est vraiment excellent, très touchant et drôle mais ne réussit pas je trouve à sauver Alice Taglioni .... Non, pas vraiment convaincue par ce film.
    Le meilleur moment serait peut-être la rencontre de Victor et Woody Allen au Plaza. Bref, tous les goûts sont dans la nature!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et pourtant, personnellement j'ai trouvé que c'était le plus mauvais moment du film !!

      Supprimer
    2. Ah oui ? Moi j'ai tout aimé, et en particulier ce moment, parce que je trouve touchant que Woody se soit prêté au jeu !

      Supprimer
    3. En fait j'ai trouvé que ce moment était forcé, that's why :)

      Supprimer