barre horizontale




12 septembre 2012

Fermer l'oeil de la nuit : un second récit de Pauline Klein

J'avais véritablement adoré le premier roman de Pauline Klein, "Alice Kahn". Elle y racontait l'histoire ubuesque d'une femme qui se laisse reconnaître pour une autre, et attend de voir jusqu'où peut aller cette expérience.
L'identité et l'art contemporain sont à nouveau au coeur de "Fermer l'oeil de la nuit", son deuxième livre, publié cette fois également chez Allia, cette belle collection au papier velouté. L'entrelacs de ces deux thèmes permet de bâtir une intrigue originale et surprenante. La narratrice est en effet obsédée par les habitants de l'appartement au-dessus du sien, qui forment peut-être un couple, mais qui semblent aussi en happening permanent, tant ils se mettent en scène. Sa réflexion sur la création, parfois amusée, est indispensable.
Je ne vous en dis pas plus : comme pour Les trois lumières, je préfère recommander chaudement sans donner de détails, car ce récit est aussi relativement court.

Fermer l'oeil de la nuit, Pauline Klein - Allia 2012

1 commentaire :

  1. Je vais lire ce livre!Super!
    Angela Donava
    http://www.lookbooks.fr

    RépondreSupprimer