barre horizontale




25 octobre 2012

Le Journal de Frankie Pratt : un charmant roman graphique et rétro

Roman graphique rétro et féminin, «Le journal de Frankie Pratt» est vraiment une des lectures qui m'a le plus ravie ces derniers temps.
Sorti il n'y a pas même un mois, c'est d'abord la beauté de l'objet qui m'a séduite sur une table de nouveautés. Car c'est avant tout un très beau livre, relié, au papier épais. À l'intérieur, il est composé comme un scrapbook.

Devenu très populaire, le scrapbook se compose d'un album photo «augmenté», mis en scène, où la photo côtoie les petits souvenirs : billets de voyage, de sorties, tous ces petits témoignages de ce que l'on a apprécié. 
Cette technique fonctionne ici à merveille : les années vingt se prêtent au collage de «réclames», tickets et emballages de l'époque en fac-similés. C'est donc tout un monde qui nous enveloppe immédiatement lorsqu'on feuillette le livre une première fois, avant même d'en entamer la lecture.

Particulièrement agréable à regarder, le « Journal de Frankie Pratt » est aussi un récit enlevé de la romancière Caroline Preston.

Elle nous plonge dans le quotidien, les rêves et les amours d'une étudiante de l'Université de Vassar, aux États-Unis, née en 1902. Une étudiante différente des autres : boursière, Frances (pour l'état civil seulement) ne voit pas son avenir dans le mariage, mais dans l'écriture. Elle lit Fitzgerald et d'ailleurs, ses amis Allegra et Oliver sont des personnages typiques de la «génération perdue». Forcément, Frankie va rencontrer Joyce à Paris, lorsqu'elle habite au-dessus de la mythique librairie de Sylvia Beach.
Mais pour savoir ce qui l'amène là, il va falloir vous plonger à votre tour dans ce tourbillon où les garçonnes sont reines !

4 commentaires :

  1. Alléchant... mais y a-t-il assez à lire?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, peut-être aurais-je dû insister là-dessus : il y a à lire, tout simplement parce que le format scrapbook permet aussi l'insertion de "lettres", extraits... Et puis parce que l'ouvrage est épais ;-) Après, cela reste un roman graphique bien sûr !

      Supprimer
  2. J'ai lu l'avis de Bianca, et le tien est tout aussi positif ! Je crois que je vais craquer pour ce roman graphique !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, tu as plongé ? Désolée de répondre si tardivement !

      Supprimer