barre horizontale




7 octobre 2012

La hussarde : nouvelle revue féminine

Le tout premier numéro de «La Hussarde», jolie revue-livre, livre-revue (pas très loin des mook books) est sortie récemment.

Késkecé ? Sous-titrée la nouvelle revue féminine, et éditée par Rue Fromentin, la revue se veut décalée par rapport aux magazines dits féminins tels Biba, Grazia, Glamour... D'où vient cette idée d'une revue qui, détournant les codes habituels, propose en recette de cuisine un «apéritif qui tue» à base de Forlax pour écourter une réunion de famille, raconte le glam rock via Poison Ivy et Lux Interior et incite les jeunes filles «à dire non aux vampires» ?

Tout simplement de la parution de «Je hais les jeunes filles, 20 ans, anthologie», l'année dernière.
 
Cette compilation, que j'ai personnellement dévoré, a rendu nostalgique des filles qui, comme moi, n'ont pas connu un magazine réellement impertinent, écrit par des femmes qui ne faisaient pas que lire des communiqués de presse, avec des questions comme : «Faire semblant d'être quelqu'un quand on n'est pas grand chose». Bref, les conceptrices de la Hussarde se réclament du vieux mag' «des filles en arrêt Prozac» et cela fait du bien. L'article «Il n'y a pas de femme artiste» peut soulever de grands débats, le cœur du magazine, culturel, est d'une lecture passionnante et agréable, et la fin est hilarante.
Vivement le n°2 !

La Hussarde, nouvelle revue féminine, n°1 «Il n'y a pas de femme artiste» - Rue fromentin 2012
«Je hais les jeunes filles, 20 ans, anthologie», Ouvrage coordonné par Marie Barbier - Rue fromentin 2011

1 commentaire :