barre horizontale




16 novembre 2012

Accabadora : la Sardaigne secrète !

"Accabadora" de Michela Murgia a été très apprécié lors de sa sortie il y a environ un an, lors de la précédente rentrée littéraire. Moi-même assez déçue par de gros livres prétentieux ("La théorie de l'information" de cette année était à l'époque le "Brut" de Dalibor Frioux), j'ai trouvé dans ce récit touchant un certain réconfort.

Le livre nous plonge dans le quotidien d'un petit village sarde dans les années 50. Une vieille femme, Tzia Bonaria, recueille Maria, une enfant "de trop". Fascinant personnage : il est inspiré d'une pratique attestée d'euthanasie en Sardaigne, reposant sur une femme qui aidait les mourants à partir sur demande de leur famille.

Plongée poétique dans le temps - mais lequel exactement dans ce monde immobile, tout de tradition - avec une extraordinaire "sorcière", c'est aussi le portrait d'une femme forte et courageuse.
 Un très beau livre, désormais disponible en poche.

2 commentaires :

  1. Bonsoir, moi qui ai eu l'occasion de passer une semaine en Sardaigne, je serais intéressée par ce roman. Merci pour le conseil. La Sardaigne est vraiment une île à découvrir. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis sûre qu'il te plaira alors. N'hésite pas à revenir nous donner ton sentiment.
      Amicalement,

      Supprimer