barre horizontale




13 novembre 2012

Un Tim Burton en vaut-il un autre ?

À ma gauche, "Dark Shadows", sorti il y a quelques mois en salles et désormais en DVD. À ma droite, "Frankenweenie", actuellement au cinéma. Et cette question : "un Tim Burton en vaut-il un autre ? ". Ceci étant, il est bien évident que si je pose la question avec cette innocence feinte c'est que je suis bien convaincue de la réponse à y apporter. Non, évidemment. Après l'immense regret qu'a suscité chez ma petite personne "Dark Shadows", fantaisie niaiseuse, mielleuse et so glam rock qu'elle en était très glam mais plus très rock, j'ai frémi (de bonheur) devant le retour aux sources, le back to black, back to basics que constitue, au contraire, "Frankenweenie". "Frankenweenie" c'est du vrai Tim Burton, avec des morceaux de "Beetlejuice" et "Edward aux mains d'argent" dedans.
Quand "Dark Shadows" nous servait une histoire moralisatrice dans laquelle la vile populace manquait de respect à ses patrons fondateurs (diable !), "Frankenweenie" nous offre une stimulante illustration de la célèbre formule de Rabelais, "Science sans conscience n'est que ruine de l'âme", accolée à une jolie défense d'un enseignement émancipateur. Sans compter les innombrables références aux vieux films d'épouvante, l'histoire du petit Victor et de son chien passionne les enfants et sert de beau prétexte pour parler de différence aux adultes.

À croire qu'en cette année 2012, Tim Burton est un peu schizophrène...

"Frankenweenie", de Tim Burton, actuellement en salles
"Dark Shadows", de Tim Burton, avec Johnny Deep, Michelle Pfeiffer, Helena Bonham Carter, Eva Green... DVD Warner Bros 2012

2 commentaires :

  1. J'ai hâte de voir le nouveau ! Dark Shadows j'ai jamais su trop quoi en penser !
    Bises

    RépondreSupprimer
  2. Ah je suis contente de voir quelqu'un qui apprécie ce film ! Il m'a réconciliée avec Tim Burton. De mon côté, j'y ai vu des réminiscences d'Ed Wood (mon préféré), pour la cinéphilie bis et l'éloge du bricolage.

    RépondreSupprimer