barre horizontale




2 décembre 2012

La bibliothèque par Vuitton : l'écriture est un voyage à Saint Germain des Prés

Un mouvement de chaises musicales se déroule actuellement à Saint Germain des Prés, renouvelant quelque peu la physionomie de la place.

La mythique librairie La Hune, bien connue pour ses horaires (très) élargis, a quitté le boulevard Saint Germain pour la rue de l'abbaye. À sa place, Vuitton a ouvert un espace original et éphémère, qui ressemble à s'y méprendre à une bibliothèque : on y rentre tranquillement, afin de feuilleter une sélection de livres dans un endroit confortable, on peut découvrir des ouvrages d'artistes et jeter un oeil à des photos joliment encadrées. Surtout, et cela déconcerte, c'est gratuit. Bien évidemment, d'ici le 13 décembre, la boutique Vuitton de la place Saint Germain des Prés ouvre un autre espace, où seront proposés stylos de collection, encriers en cristal, papeterie fine, étuis en cuir, coffrets exclusifs, encres aux teintes inédites...
Comme souvent le luxe va à rebours des grandes tendances et à l'heure du numérique, forcément l'exaltation du beau papier sent bon l'éternité des valeurs et l'ouverture de l'espace éphémère une belle introduction à la mesure de Vuitton pour son cabinet d'écriture.

Ceci étant j'ai trouvé très intéressant ce lieu qui du coup valorise la bibliothèque dans un monde qui la délaisse quelque peu. En en proposant cette version luxueuse, ce petit écrin de livres et de rencontres (car il y a aussi des débats, animés pour l'instant par Laure Adler), Vuitton glamourise la bibliothèque, et ce n'est pas si mal !

Voyez en photos...



Librairie La Hune
18 rue de l'Abbaye

L'écriture est un voyage
170 bd Saint Germain 
Le cabinet d'écriture Louis Vuitton (ouv le 13.12.2012)
6 place Saint-Germain des Prés
75006 PARIS

Note : Évidemment, cet article n'est pas sponsorisé. Je préviens ainsi toute remarque agaçante sur mon impartialité.

5 commentaires :

  1. Merci de faire découvrir des initiatives aussi originales aux amoureux des livres et du beau papier : ils n' ont pas forcément le temps de flâner eux-mêmes ;-) On se sent compris et l'on ferme les yeux sur le luxe un peu décalé de Vuitton ! Audace du verbe " glamouriser " :-)

    RépondreSupprimer
  2. Un bel espace : des livres d'artistes et du mobilier soigné, que demander de plus? Que ce ne soit pas éphémère !

    RépondreSupprimer
  3. Très belle tes photos


    New post on :
    Http://fashioneiric.blogspot.com

    Coline.

    RépondreSupprimer
  4. Trop forte, tu as anticipé sur l'encart dans le Monde Magazine...

    RépondreSupprimer