barre horizontale




4 mars 2013

Daily Sketch Crossing : l'artiste Emmanuelle Ly se livre !

Connue principalement sur la toile pour son projet «Daily Sketch Crossing (D*S*C)», Emmanuelle Ly semble être une artiste très secrète. Sur son blog, rien n’indique vraiment qui elle est, d’où elle vient, et comment elle va. Depuis des mois que je suis le mouvement de ses crayons, ma curiosité est donc aiguisée par ce refus de la transparence ambiante...
 
Vous ne connaissez pas son style, pourtant aisément reconnaissable ? Voyez le dessin qu'elle a réalisé à l'annonce du décès de Daniel Darc :
 
Emmanuelle Ly
 
Je me suis ainsi lancée sur la piste de cette artiste intrigante qui protège son identité mais affirme son humour noir. Elle déploie des personnages mutiques, donne forme à des dessins muets et sombres, souvent radicaux, parfois humoristiques, assez régulièrement grinçants (voire pire si affinités). Je suis impressionnée par sa capacité à travailler la typographie, le graphisme sous toutes ses formes, les clins d’œils aux techniques manuelles (découpages, origami, tags), mais aussi (surtout?) par sa culture artistique, sidérée par le nombre de références qu'elle fait à l'art contemporain...

 
Elle a accepté, avec une grande gentillesse de répondre à mes questions, malgré ma timidité devant son talent et la qualité évidente de son travail.
En plus, vous découvrirez au cours de l'interview deux dessins qu'elle a réalisé spécialement pour vivelaroseetlelilas, c'est dire si j'ai - et vous aussi - de la chance.
En plus, c'est une artiste modeste (si, il y en a, chers râleurs).

 
1- Elle a fait une belle école à Dijon.
 
Après une licence LLCE espagnol à la fac, j’ai décidé de réaliser un rêve que je gardais en tête depuis longtemps. J’ai donc passé le concours d’entrée à l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Dijon et j’ai obtenu mon DNSEP avec les félicitations du jury en 2011 !
Yan Pei Ming et Orlan ont enseigné là-bas et aujourd’hui il y a d’autres artistes de grande renommée qui y officient comme Didier Marcel, Philippe Cazal, Robert Milin, Marc Camille Chaimowicz, Lydie Jean-Dit-Pannel ou Germain Huby.
 
2- Elle maîtrise de nombreuses techniques.

Je m’essaie simplement à la pratique de divers médiums, je recherche celui qui sera le plus juste pour porter au mieux mon propos, cela peut passer par le dessin, la peinture, la sculpture, la photographie, la vidéo ou l’installation sonore…
Quand je reste cantonnée à un seul support, j’ai quelque fois du mal à me renouveler. Apprendre à désapprendre, tel est mon challenge !

3- Elle a déjà exporté ses crayons à l’autre bout du monde.
 
En quatrième année, j’ai eu la chance d’effectuer un échange international en Argentine.
Passionnée par les langues, j’ai renoué avec mon cursus universitaire passé, j’ai rencontré des personnes formidables et visité des endroits inoubliables aux paysages à couper le souffle ! L’ Amérique latine est vraiment stimulante en tous points !

4- Elle réussit sur son blog, chaque jour, à crayonner, dessiner, proposer un gif animé qui nous parle, nous fait sourire ou inquiète. Une productivité impressionnante.

Emmanuelle Ly

Daily Sketch Crossing (D*S*C)
est un rhizome illustré qui grandit quotidiennement où chaque billet d’humeur peut fonctionner seul ou être associé à un autre dessin. Je poste un sketch par jour, ensuite libre au regardeur de l’interpréter comme il le sent.
Ce projet est né en 2009 quand j’ai découvert le book crossing, une pratique qui consiste à faire circuler des livres gratuitement dans la nature. A mon tour, je me suis mise à diffuser et faire circuler mes dessins un peu partout en les libérant dans l’espace public.
Mon projet a évolué il y a un an quand je me suis mise à faire des gifs animés, c’est là qu’est apparu mon blog.
 
 5- Bien qu’elle travaille également la couleur, ce projet «Daily Sketch Crossing (D*S*C)» ce sont des nuances de gris, de noir. Elle doit aimer les dominos.
 
Depuis longtemps, je m’intéresse au dessin, à l’estampe, la gravure et le copy art.
Si j’ai choisi ce langage minimaliste en noir et blanc c’est d’abord pour des raisons pragmatiques. Quand j’ai commencé à faire circuler mes dessins, il s’agissait simplement de dessins-photocopiés.

Emmanuelle Ly - Inédit pour vivelaroseetlelilas

6- Même, Soulages doit compter pour elle.

Et tant d’autres !
J’apprécie les artistes conceptuels qui travaillent sur les déclinaisons, les modulations sérielles. J’aime la dévotion obsessionnelle, rigoriste et ascétique de Wolfgang Laib, Roman Opalka ou On Kawara, les expérimentations radicales d’Yves Klein, les Statements de Lawrence Weiner, les réflexions de Joseph Kosuth …et d’un autre côté, je suis très inspirée par les mythologies personnelles d’artistes qui se racontent en mettant en scène leur quotidien.

7- Sûrement, un certain nombre d’artistes contemporains lui sont chers.
 
Mais en ce qui concerne mes influences artistiques générationnelles c’est plutôt complexe car j’affectionne tellement les listes qu’on en arriverait à un certain vertige (Vertige de la liste, Umberto Eco), je risque assurément de verser dans le name dropping !
Il y a le parcours de Florent Ruppert et Jérôme Mulot qui m’intéresse beaucoup, eux aussi sont passés par l’Ensa de Dijon.

8- Elle doit cacher quelques cartes maîtresses derrière son blog…

Actuellement, je réfléchis à des propositions d’éditions de Daily Sketch Crossing (D*S*C), j’ai des commandes d’affiches et flyers, je collabore à des micro-éditions qui sortiront prochainement, je projette d’ouvrir une boutique en ligne Bigcartel (ou Etsy), je travaille également sur un projet en rapport avec mes racines cambodgiennes…

Emmanuelle Ly - Inédit pour vivelaroseetlelilas
Et puis il y a des dossiers encore sous le sceau de la confidentialité car il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué, ça pourrait porter la guigne !

9- Si elle se décrivait en quelques mots…

Je suis une insatiable curieuse de tout…et aussi scorpion ascendant scorpion, c’est pour ça que j’adore faire cohabiter les contraires !

Merci Emmanuelle ! Tu as été tellement généreuse avec laroseetlelilas que je te dispense de ma dernière question, que je n'ai jamais réussi à améliorer.

Chers lecteurs, vous connaissez désormais l'imminence des nouveaux projets d'Emmanuelle Ly. Je suis sûre que vous les attendrez avec autant d'impatience que moi ! Je ne manquerai pas de vous tenir informés :)

Évidemment : illustrations reproduites avec l'aimable autorisation de l'auteure.

Note : Merci à Adeline pour son aide face à mes difficultés techniques lamentables.
Définitivement, l'HTML n'est pas mon ami.

8 commentaires :

  1. Bravo à toutes les 2: l'artiste pour son travail et toi pour ton interview qui nous permet de la découvrir

    RépondreSupprimer
  2. Je viens encore de découvrir une artiste : merci

    RépondreSupprimer
  3. Bravo à toi Emmanuelle. Ton univers est intriguant, passionnant, et surtout intelligent. Je suis ton blog DSC que j'ai découvert grâce à vivelaroseetlelilas et j'aime beaucoup tes illustrations. Elles sont vraiment mystérieuses et renferment une belle intériorité. Et puis elles sont philosophiques sans lourdeurs, enfin c'est très subtil et j'aime vraiment beaucoup.

    Je te souhaite plein de succès !

    RépondreSupprimer
  4. J'adore .... mais je suis jalouse aussi !

    RépondreSupprimer
  5. Tres fier de toi Emmanuelle j'ai toujours cru en toi et ton talent
    "tout vien a point a qui sait attendre"
    un abraso fuerte
    J.L

    RépondreSupprimer