barre horizontale




26 mars 2013

Palm Springs : le pastel californien exposé au Bon Marché


Certes dans les faits ce n’est pas vraiment encore le printemps, et si cette saison était réellement arrivée, les installations (vitrines et fresque notamment) du Bon Marché auraient véritablement pris sens. Néanmoins on peut aussi le voir autrement et rêver au soleil  de la côte ouest devant ces évocations de la fin des années 60 début des années 70, en plein American Dream. 
Pour l’ambiance, on pense à Dustin Hoffman cultivant son oisiveté sur le bord de la piscine parentale dans «Le Lauréat». Cet «esprit de Palm Springs» est présent dans des vitrines vraiment amusantes, assumant un côté artificiel : les mannequins s’expriment dans de larges bulles de BD, silhouettes encadrées par des polaroids - ce qui crée un effet de second degré réellement amusant.

Comme souvent lors des thématiques convoquées par le grand magasin parisien pour susciter l’intérêt, la curiosité de ses clients -voire au-delà ?-, l’installation réalisée dans la passerelle qui relie les deux bâtiments est une grande réussite. Il s’agit cette fois-ci d’une fresque, intitulée «Poolside Gossip» («Discussions de bord de piscine»). Elle a été réalisée par Malika Favre, illustratrice française (mais qui vit et travaille à Londres). Son style, qualifié logiquement par le Bon Marché de minimaliste m’a fait songer à celui d’Aurore Petit dont j’avais parlé au moment de la sortie de «Nonoche» d’Irène Némirovsky.


© Malika Favre

Malheureusement, je n’ai pas été assez rapide pour prévenir du clou du spectacle : l’exposition, désormais close, «Palm Springs 1960 par Robert Doisneau» qui se déroulait dans la Galerie du grand magasin.


© Atelier Robert Doisneau

Les vitrines et la fresque sont visibles jusqu’à la fin de ce mois de mars… il reste quelques jours !
Vitrines du Bon Marché
Poolside Gossip : La Passerelle de l’Appartement de Mode du Bon Marché
24 Rue de Sèvres
75007 Paris

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire