barre horizontale




2 avril 2013

À la Biennale du Design de Saint-Etienne, le Barbie Foot de Chloé Ruchon

Chloé Ruchon, "Barbie Foot" - 2009

Il n'est pas possible de rendre compte ici, de façon exhaustive, de la Biennale internationale du Design de Saint Étienne qui vient de se terminer. Malheureusement, je ne dispose actuellement pas du temps pour le faire dans les règles de l’art (c’est le cas de le dire).
Cependant, je m’en voudrais de ne pas partager avec vous une installation absolument géniale et qui, au moment où les propos de ce misogyne de Bernard Lacombe ont fait scandale, mérite d’être saluée. Il s'agit du "Barbie Foot" de Chloé Ruchon.

Cette œuvre féministe et engagée de la jeune designer interpelle immédiatement celui qui la regarde et enclenche aussitôt la réflexion du spectateur sur le genre !


Chloé Ruchon, "Barbie Foot" - 2009

2 commentaires :

  1. Comme on peut le voir sur la grande photo, cette œuvre a été réalisée dans les ateliers BONZINI, petite entreprise de la banlieue parisienne mais grand leader français du baby-foot.
    Je ne sais rien des circonstances qui ont amené la société BONZINI à s’engager auprès de l’artiste mais je trouve cela courageux dans ce segment commercial.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, vous avez tout à fait raison. La maison s'est d'ailleurs fait l'écho de son exposition chez Colette : http://www.bonzini.com/fr/Les-actualites/show/4/barbie-foot-bonzini-mattel-ruchon-paris-chez-colette/

      Supprimer