barre horizontale




23 avril 2013

Concours : Vous prendrez bien une tasse de thé ? Les résultats !

 
Voilà enfin l’heure des résultats. Vous avez été très nombreux à consulter la page et les règles du concours que nous organisions durant deux semaines avec le Maître Infuseur, Honoris Causa, mais, en fait, assez peu à répondre. Il s’agissait d’associer une œuvre évoquée sur le blog et un thé de la maison Honoris Causa.

J’ai choisi deux participations, parce qu’il le fallait bien, n’est-ce pas, parmi ceux et celles qui avaient répondu ET qui avait bien pensé à s’inscrire à la newsletter, certain-e-s ont oublié ! En tout cas, merci à toutes et tous d’avoir joué le jeu !

Sans plus attendre : ce sont Marie et Sophie qui gagnent chacune le thé qu’elles ont mentionné dans leurs compositions…

Sophie le thé Joli Coeur : Les roses, les lilas, Rome, l'amour, le romantisme, un joli coeur… J'associe le film «To Roma with love» de Woody Allen au thé «Joli coeur», hymne à la séduction et à la Saint-Valentin…

 
et Marie le thé Rose de Jade : Le livre de Kéthévane Davrichewy a réveillé chez moi tous les sentiments qui naissent au moment des amitiés adolescentes et la tristesse qui peut arriver ensuite lorsqu'elles cessent ou se délitent lentement. J'ai lu ce livre en buvant du thé et en pensant à ma meilleure amie. Le thé qui lui irait le mieux serait probablement Rose de Jade, thé féminin!

D’autres bien belles et originales participations sont à relever :

Laurent : Dans le billet consacré au Tir aux pigeons de Nancy Mitford, on lit : «Elle va ainsi régulièrement prendre le thé au Ritz, échafaude avec malice des plans pour séduire le fringant Rudolph Jocelyn et en éloigner sa rivale, la princesse Olga Gogothsky» d'où l'idée qu'elle va boire un «Chakhi-Guria» de Géorgie.

Lucie : Allez on se lance puisque j'aime désormais le thé! Belle sélection chez Honoris Causa. En plus établis à Arcachon, il ne m'en faut pas plus!
J'associe donc le thé blanc chinois Aiguille d'argent aux œuvres de Joana Vasconcelos exposées à Versailles. Hommage aux petites mains de l'atelier de l'artiste, grâce à qui, par le truchement de nombreuses aiguilles, les chimères géantes, mordorées et multicolores, ont vu le jour...

Alexis : Oui, avec plaisir, et pourquoi pas du Ti Kuan Yin ?
Ce thé bleu de Chine, qui m'évoque le bleu des œuvres de l'artiste Chinois Yue Minjun ...

Louise : Chère Rose-Lilas, Cher Honoris Causa,
Voici ma tasse de thé idéale pour ce mois d'avril.
Des températures fraîches, la promesse d'un nouvel amour, une excursion en montagne, le doux frottis du cerf contre le lichen naissant.
J'opte donc pour une lecture de «Tout sauf l'amour» accompagnée d'une tasse de «Neige de Printemps».
J'allie ainsi un chemin littéraire et imagé dans le Vercors au bien-être procuré par le cédrat et la fleur de pêcher.
Après l'effort, le réconfort, et après le long chemin ardu dans les montagnes, la quiétude d'un infusion matinale !

Christian : L’année dernière vous écriviez que «les personnages de Bennett font des choses parfois immorales, souvent décalées, mais toujours entre deux tasses de thé, et éventuellement après avoir pris soin de terminer le chapitre du livre en cours de lecture».
Vous nous suggériez même «un peu de Darjeeling» ! Je propose donc un «Vallée des Brumes» avec cet auteur. Il se trouve que j’habite Bordeaux et que votre billet m’ouvre des horizons !

Marie-Noëlle : J'associe le thé «Citron thé noir» avec l'article «Palm Springs» le pastel californien : c'est pour le côté acidulé...

Chloé : En attendant de lire avec impatience «Zonzon Pépette» d'André Baillon... J'associerai donc l'ambiance de ce moment de lecture à un thé noir, j'ai désigné «Lune rousse» : «La tasse se révèle voluptueuse, sucrée, et féminine. En un mot: envoûtante…»

Jacqueline : J'associe le thé «English breakfast» à l'article sur le roman de Nancy Mitford «Tir au pigeon». Ambiance anglaise assurée.

Emmanuelle : So british, isn’t it ?
Je lirais «So Shocking» de Alan Bennett en savourant un délicieux Rose-thé accompagné d'une part de tarte à la rhubarbe.

Amandine : Bonjour Bonjour,
Puisqu'il en faut bien une (oeuvre), parmi toutes celles citées, je choisis le film très savoureux «Moonrise Kingdom» dont la sortie DVD était rappelée le 15 octobre dernier par La rose et le Lilas.
Et puisqu'il en faut bien un (thé), je choisis le thé «Reflets dans l'Eau», décrit ainsi «Rafraichissant, pétillant et lumineux, taquin comme un reflet dans l'eau, et vivace comme le souvenir d'une après-midi d'été…».
Et cette association me donne bien envie d'essayer d'ailleurs !

Anne-Laure : Le thé «Rose thé», par la couleur de son sachet (aspect rose-bleuté des images) m'a fait penser à l'article de "Vive la rose et le lilas" sur la BD : Automne.

Élodie : Le thé du soir dénommé «Charleston» m' a rappelé la couverture du livre de Vita Sackville-West : «Infidélités», livre que j'ai découvert grâce à Vive la rose et le lilas.


2 commentaires :

  1. Bravo à Sophie et Marie (belle belle association de cette dernière) !

    RépondreSupprimer
  2. (Merci Lucie!)
    J'ai reçu ce matin mon thé, aussi doux et parfumé que ce que j'espérais! Et avec un catalogue des thés qui se lit comme un poème... Merci Mademoiselle Vivelaroseetlelilas et merci à Honoris Causa.

    RépondreSupprimer