barre horizontale




20 novembre 2013

Zombillénium : la série toujours aussi mordante avec Control freaks !


On connaît bien Arthur de Pins pour ses dessins coquins, mais son activité est loin de se limiter à ses fripouilleries.
 
La série « Zombillénium », créée en 2010, a immédiatement connu un énorme succès : un parc d’attraction où des zombies, morts-vivants, vampires, et autres créatures démoniaques sont employés pour effrayer les visiteurs mais dépeint comme une entreprise, comme toute organisation occidentale moderne, c’est forcément amusant - si on aime l'humour noir et rire jaune, donc.
 
Et le talent d’Arthur de Pins fait vendre : les piles qui attendent les fans dans les Fnac et consorts sont impressionnantes !
Moi aussi j’ai été mordue (c’est le cas de le dire n’est-ce pas ) dès le premier tome, « Gretchen », centré sur le personnage de la gentille sorcière. Alors évidemment, le 8 novembre, j’étais au RDV pour « Control freaks » !

« Comme toutes les entreprises, le parc Zombillénium connait la crise » … Ainsi se termine la bande annonce de ce tome 3. Pression des actionnaires, critique de la politique gentiment paternaliste adoptée jusque là par Francis von Bloodt,… Aucune ressemblance avec des situations connues ne doit bien évidemment vous traverser l’esprit.
C’est avec humour qu’Arthur de Pins montre les monstres choqués par l’éviction de leur directeur historique et le parachutage d’un bien vilain jeune vampire, Jaggar, qui veut bousculer avec autoritarisme les méthodes du parc.
Les syndicalistes ne tardent pas à mobiliser leurs collègues… Et le lecteur retrouve ses personnages préférés avec un grand plaisir !
 
Entre fantastique et critique des dérives de la course à la performance financière, l’album est encore une réussite. Gageons que l’attente du prochain album va être longue !
 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire