barre horizontale




23 décembre 2014

Rentrée littéraire 2014 #12 : Sophie Brocas, Le cercle des femmes

Quand « Le cercle des femmes » est paru à la rentrée, les applaudissements et les huées se sont mêlés à propos de ce premier roman, fruit des loisirs d’une haut-fonctionnaire. Il a fallu m’éloigner de ces débats pour qu’en ce matin d’hiver où je l’ai saisi dans ma bibliothèque, se soient assoupis préjugés et remisés idées préconçues. 

photomontage © vivelaroseetlelilas

Cette Lia qui raconte a vingt ans quand s’ouvre « Le cercle des femmes ». Elle vient dans les Landes enterrer son aïeule, son arrière-grand-mère Aline. Quatre générations de femmes sous un même toit, le temps de quelques journées d’été, le temps de découvrir un secret finalement bien peu caché. Passé l’épisode ultra vu et revu de la découverte de la boîte à chaussures aux souvenirs, je me laisse d’abord prendre au jeu de ces femmes prises au piège de l'ombre tutélaire d'Alice.

Il y a bien sûr la fille unique de la défunte, la courageuse Solange, dite Sol. Sa fille Agnès, paléontologue, et la fille de celle-ci, Lia. Il n’y a pas d’hommes : ce sont les grands absents du livre, les coupables, les méchants, les seconds rôles. C’est Marie, l’indéfectible soutien d’Alice qui entoure les femmes du clan Palin de sa sollicitude, de sa bienveillance à la fois maternelle et distanciée. La tante de cœur, jeune et alerte à quatre-vingt-dix ans. Une image d’Épinal (encore une). 

Certes, le rythme était présent au fil des premiers chapitres, les phrases défilaient, j’étais intriguée. Et puis les structures se sont répétées, les confessions successives autour d’un verre, la cigarette pour clore ou commencer une discussion m’ont parues artificielles, comme à bien d'autres lectrices.

Trop convenu, trop prévisible, exagérément facile, l’intrigue est vraiment simpliste. Bien que le lecteur - enfin, la lectrice, soyons honnêtes-, souhaite tout de même terminer ce roman plaisant, elle devine immédiatement le secret en ses deux parties. Dès lors, les réflexions toutes droit sorties d’une comédie romantique sur l’amour, le désir, la reproduction ou l’affranchissement de l’inconscient familial pèsent sur le récit comme les lourds poncifs qu’ils sont. 

Quel dommage ! En matière de secret familial, je vous recommande d’aller plutôt voir du côté de «Sans oublier», d’Ariane Bois.

Aviez-vous lu ce roman à sa sortie ? Qu'en aviez-vous pensé ?

«Le cercle des femmes» fait partie des Talents Cultura 2014, qui récompensent chaque année plusieurs premiers romans.

8 commentaires :

  1. Personnellement, je n'ai pas réussi à aller jusqu'au bout du livre. Globalement ce roman manque d'intérêt. Peut-être cela parle-t-il plus à d'autres lectrices, mais moi je n'ai pas accroché. Trop "lisse"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, c'est un défaut qui a été souvent relevé par les lecteurs qui n'ont pas accroché...!

      Supprimer
  2. arf. Double arf. J'ai, pour ma part, beaucoup aimé ce livre qui m'a fait ressentir des choses connues. Le secret de famille c'est bien sûr un maronnier mais j'ai trouvé le parti pris juste et exact. Il faut dire que je devais avoir moins d'a priori que toi.... :) J'ai aimé le style, j'ai aimé l'intrigue bref ce roman reste un bon souvenir. Mais je suis bon public !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais, les avis sont tranchés et je comprends le tien. Je n'ai pas détesté cette lecture, je le dis bien, mais moi aussi je suis bon public, je ne vois pas ou ne veut pas voir pour me préserver les surprises. Mais là, j'ai tout de suite trop deviné et la fin, toi qui a lu le livre..., j'ai trouvé ce happy-end complètement exagéré. Ceci étant je pense que le lirai le prochain ;)

      Supprimer
  3. Je n'ai pas pu comme toi me défaire de mes aprioris sur ce livre et il attend donc toujours dans la PAL. Je doute qu'il en sorte un jour au vu de ce que tu dis dans ton billet et qui confirme ce qu'on craignait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ha ha, c'est vrai qu'on nous avait mises en garde ;) Au moins, si tu décides un jour de maladie ou d'ennui de le sortir, tu verras ça se lit TRES vite ;)

      Supprimer
  4. Merci pour la découverte et pour ton avis, je ne pense pas le lire du coup ... et joyeuses fêtes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a moult critiques très positives sur le blog pour trouver des idées un peu plus originales et moins dispensables ;) Merci pour ton commentaire, et de très belles fêtes également !

      Supprimer